Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants atteints de Cancer ou LEucémie

15 février 2011 – ICCD 2011- L’ Institut National du Cancer (INCa) s’associe à la Journée mondiale du cancer de l’enfant

Logo-inca

Communiqué de presse de l’INca

A l’occasion de la Journée Mondiale du cancer de l’enfant, le 15 février 2011, l’Institut national du cancer rappelle les avancées significatives obtenues dans la prise en charge des jeunes patients atteints de cancer. Chaque année, environ 2000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chez les enfants et les adolescents.

Parmi les avancées réalisées, le taux de survie des enfants atteints de cancer s’est considérablement amélioré, passant de 25% à près de 80% en 30 ans. La qualité de la prise en charge s’est accrue avec la reconnaissance de centres spécialisés régionaux en 2004- 2005, et plus récemment avec la mise en œuvre du dispositif d’autorisation et des critères d’agrément pour le traitement des cancers des enfants et adolescents de moins de 18 ans. Pour répondre aux objectifs fixés dans le Plan Cancer 2009-2013, l’Institut national du cancer poursuit en 2011 les actions engagées pour l’amélioration de la prise en charge des enfants et adolescents atteints de cancer, en collaboration avec les associations de parents et de jeunes malades. Ces actions concernent :

La mise en œuvre d’un programme d’actions pour les adolescents et jeunes adultes atteints de cancer à travers le lancement d’un appel à projets spécifique pour la prise en charge des patients de cette tranche d’âge, en mars 2011. Afin de déterminer les axes de cet appel à projets, l’INCa a organisé, en novembre 2010, un séminaire sur cette thématique avec les
professionnels concernés, notamment pédiatres, hématologues et oncologues médicaux. Ce séminaire a fait émerger la nécessité de favoriser une approche pluridisciplinaire et d’harmoniser les pratiques tout en gardant une souplesse dans la prise en charge, en testant différents modèles sur le territoire. L’Espace Méditerranée de l’adolescent qui constitue l’un
de ces modèles est en cours d’implantation à Marseille. Le projet de soins porté par l’équipe du professeur Marcel Rufo est orienté sur la prise en charge psychosociale des adolescents après leur traitement.

L’expérimentation, en 2011 et 2012 de programmes personnalisés de l’après cancer des patients traités pour un cancer dans l’enfance ou l’adolescence, avec un volet particulier sur la prise en charge et la prévention des séquelles à long terme. Ces projets seront sélectionnés en mars 2011 pour une durée de 18 mois.

Le suivi des missions des sept organisations hospitalières interrégionales de recours en oncologie pédiatrique identifiées par le président de l’INCa en 2010. La mise en œuvre de la filière de neuro-oncologie fera notamment l’objet d’un suivi particulier en 2011, à l’issue du premier rapport d’activités de ces organisations.

Par ailleurs, pour améliorer la compréhension des cancers de l’enfant et de l’adolescent, l’INCa s’est engagé, en 2010, dans la mise en place d’une plateforme d’observation en cancérologie pédiatrique, à travers la signature d’une convention INCa-Inserm. Cette plateforme, localisée au sein du registre national des hémopathies malignes de l’enfant à Villejuif, permettra de publier des données de survie à plus court terme et de donner l’évolution du nombre de cas de ces cancers (hémopathies et tumeurs solides), en lien avec les bases de données biologiques. Elle intègrera également une base de données sur les cancers des adolescents. Cette initiative s’inscrit plus largement dans le cadre du projet de cohorte nationale sur les cancers de l’enfant « HOPE-EPI », porté par la Société Française de lutte contre les Cancers et les Leucémies de l’Enfant et de l’adolescent (SFCE). Cette cohorte nationale fait partie des 10 lauréats de l’appel à projets « cohortes » lancée par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. »

En savoir plus :

Le site de l’UNAPECLE : www.unapecle.org
Le site de l’Institut National du cancer : www.e-cancer.fr