Logo INCa institut National du Cancer

Réunion 3 du groupe de réflexion, piloté par l’INCa, pour l’utilisation de 5M de plus par an pour la recherche dans les cancers de l’enfant

#CancerPediatrique    #UNAPECLE   #RechercheBiomedicalePediatrique #RechercheOncopediatrique

- Contexte : Annonce du 16 novembre 2018
- Suivre le plan d'action sur le site de l'INCa

Pour répondre aux demandes des familles exprimées à de nombreuses reprises par les parents ou leurs associations, les premières actions financées sur les 5 millions additionnels pour la recherche fondamentale en oncopédiatrie seront mises en place en 2019 et concernent 3 axes majeurs :

Action 1 : une information claire, précise et compréhensible par tous sur l’état des lieux des recherches fondamentales pouvant être de nouvelles voies de recherche dans les cancers des enfants.

Première étape de la plateforme d’information :
Sur le site de l’Inca rubrique « comprendre et dépister », a été créée une nouvelle rubrique « la cancérologie pédiatrique ». A partir des éléments déjà présents sur ce site (projets financés, informations générales, équipes de recherche travaillant sur l’oncologie pédiatrique), toutes les informations sur l’oncologie pédiatrique quelque soit le thème ont été regroupées.
=> Le même travail va être réalisé auprès des financeurs publics ou privés.
C’est la première pierre de la plateforme : celle-ci sera réalisée par un prestataire qui doit être identifié, avec l’appui d’un groupe de travail dédié.

Pour les familles c’est une source d’information validée et ouverte qui bénéficiera d’une action de référencement afin que cette plateforme soit facilement identifiée et d’actions de communication aux moments d’avancées importantes.

Action 2 : Appel à projet pour la mobilité des jeunes chercheurs

Objectif de cet appel à projets :
Former les jeunes chercheurs dans le contexte international (étranger vers France et France vers étranger) pour développer en France la recherche en oncopédiatrie, avec collaboration entre deux laboratoires (France et étranger) formalisée par un courrier d’encadrement.
Ce qui est financé : déplacements, salaire du chercheur et une partie du fonctionnement du projet.
Les critères d‘évaluation sont relatifs au chercheur (post doc français ou étranger) et à son environnement (travaux intéressants l’oncopédiatrie des 2 laboratoires France étranger)

Le texte de cet appel à projet a été rédigé par l’INCa qui assure sa gestion. Un comité d’évaluation, non défini, jugera les candidatures. Il sera mis en ligne fin mars.

Pour les malades et leur famille, ce dispositif augmentera les capacités de la recherche sur l’oncopédiatrie et de nouveaux acteurs pourront apporter de nouvelles voies de recherche.

Action 3 : Investir dans la recherche fondamentale

Objectifs :
Investir de nouveaux champs de recherche, en mobilisant des expertises dans toutes les disciplines et en mettant en commun les données acquises dans divers secteurs (biologie, médecine, mathématiques, chimie, sciences humaines et sociales…. ) et en structurant les échanges d’informations déjà acquises par les oncopédiatres et les chercheurs.

Intérêt pour les malades et leur famille :

  • acquérir de nouvelles connaissances fondamentales en faisant réfléchir ensemble sur les cancers des enfants des chercheurs de disciplines extrêmement variées qui actuellement se côtoient sans collaborer.
  • traiter des données déjà accumulées par les médecins et les chercheurs fondamentalistes pour établir des modèles de compréhension des cancers pédiatriques.

Actions 4 : à venir

Organisation de groupes de travail dans ces différentes actions
Organisation de séminaires interdisciplinaires pour définir d’autres appels à projets innovants
Organisation d’un séminaire national de la Task force le 19 novembre 2019.

  1. une information claire, précise et compréhensible par tous sur l’état des lieux des recherches fondamentales
  1. des financements complémentaires performants et évalués
  1. des formations de jeunes chercheurs pour augmenter les capacités de la recherche sur l’oncopédiatrie
   Compte Rendu par l’INCa de la Réunion du 21 mars : PDF 518ko